Casser le bail du CLD?

À l’initiative du maire de Lac-aux-Sables, Jean-Claude Tessier, des démarches pourront être entreprises par la MRC de Mékinac afin de tenter de casser le bail qui lie le CLD (Centre local de développement) de Mékinac à la Caisse Desjardins du Centre de Mékinac.

Logo-CLD-MEKINAC-grandOn sait que le CLD loge au deuxième étage de l’édifice de la caisse à Saint-Tite au coin des rues Notre-Dame et Du Moulin. Le bail signé par les autorités du CLD il y a quelques années engage celui-ci à demeurer à cet endroit jusqu’en 2018.

Cependant, le maire de Lac-aux-Sables, Jean-Claude Tessier, soutient qu’on pourrait réaliser des économies allant jusqu’à 50 000 $ si on parvenait à casser ce bail et à relocaliser le CLD dans des espaces maintenant vacants à la MRC sur la rue Notre-Dame.

Bien que certains maires de la MRC ne croient absolument pas que les gens de la Caisse Desjardins du Centre de Mékinac accepteront même de discuter d’un contrat dûment signé, on a convenu que la démarche pouvait être entreprise.