Déjeuner-hommage aux intrapreneurs

Une occasion de saluer le dynamisme des employés qui en font plus

On vient de tenir il y a quelques jours un déjeuner-hommage aux intrapreneurs.

Une photo en plongée à la Brasserie 500 lors de l’événement.

Une photo en plongée à la Brasserie 500 lors de l’événement.

Intrapreneurs ? Il s’agit d’employés qui en font plus, qui se distinguent. On veut ainsi souligner leur travail exceptionnel; leurs qualités entrepreneuriales qui contribuent au succès des entreprises pour qui ils œuvrent.

Sachons que généralement les employeurs recherchent et recrutent des travailleurs impliqués et passionnés, possédant plusieurs qualités entrepreneuriales. Il devient donc primordial pour les organisateurs de cet événement de promouvoir et de récompenser ces modèles locaux d’intrapreneuriat puisque par leur personnalité et leur savoir-être, les intrapreneurs contribuent grandement à la performance et au développement de l’entreprise ou l’organisme dans lequel ils travaillent.

L’intrapreneuriat est possible dans tous les domaines d’activités; c’est fort utile bien sûr au développement social et économique de Mékinac.

C’est la division Communauté Entrepreneuriale de Mékinac (rattachée au CLD et pour qui le développement d’une culture entrepreneuriale est indispensable) ainsi que le Carrefour Emploi Mékinac qui se liguent pour présenter cet événement.

Un appel avait été lancé aux employeurs du territoire, afin qu’ils soumettent la candidature d’un employé faisant la différence dans son milieu de travail.

Pour une quatrième année, la réponse a été très positive si bien que le nombre de candidatures a dépassé les attentes.

Ça signifie que les employeurs se montrent enthousiastes vis-à-vis d’une telle activité de reconnaissance qui est unique en son genre dans la MRC.

Ainsi, ce sont 15 intrapreneurs dont la candidature a été retenue. Pendant le déjeuner, l’employeur fût invité à venir remettre un panier constitué de produits Mékinacois, mais aussi de produits faits par des jeunes qui ont participé à la Grande journée des petits entrepreneurs.

Furent ainsi gratifiés : Maude Bégin, intervenante psychosociale au carrefour Emploi Mékinac; Zoé Plante-Berthiaume, coordonnatrice à Partenaires actions jeunesse; Mathieu Gélinas, adjoint aux opérations au Festival Western de Saint-Tite; René Soucy, encanetteur/embouteilleur à la microbrasserie À la Fût; Jean-François Renaud, journalier chez Excavation Rénovation S.Cloutier; Johanne Coutu enseignante/responsable d’école à l’École Le Sablon d’Or; Linda Gélinas, serveuse-gérante au resto-bar le Brinadon; André St-Louis, enseignant/responsable du programme des Sciences humaines au Collège Shawinigan; Audrey Marchildon qui est multifonction à l’école Plein Soleil d’Hérouxville; Caroline Gravel, cuisinière, chef d’équipe à la Boulangerie Germain; Chantal Thivierge, préposée au service/gérante de cuisine au Café aux Cinq Sœurs; Denis Bourassa, enseignant en mathématiques à l’École secondaire Paul-Le Jeune; Hélène Naud, conseillère en finances personnelles à la Caisse de Mékinac/Des Chenaux; Hubert Damphousse, kinésiologue/entraîneur au Gym énergie GPS et enfin, Geneviève Racine, directrice générale à la Chambre de Commerce de Mékinac.

On voit ici les lauréats. Ce sont Maude Bégin, Hélène Naud, Hubert Damphousse, Geneviève Racine, Linda Gélinas, René Soucy ,Zoé Plante-Berthiaume, Audrey Marchildon, Caroline Gravel, Chantal Thivierge, Jean-François Renaud, Mathieu Gélinas, Johanne Coutu et André St-Louis.

On voit ici les lauréats. Ce sont Maude Bégin, Hélène Naud, Hubert Damphousse, Geneviève Racine, Linda Gélinas, René Soucy ,Zoé Plante-Berthiaume, Audrey Marchildon, Caroline Gravel, Chantal Thivierge, Jean-François Renaud, Mathieu Gélinas, Johanne Coutu et André St-Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*