Revue annuelle sur glace des Cabrioles couronnée de succès

7 numéros de groupe et 26 prestations de solistes

(RM) C’est le 16 mars dernier que le Club de patinage artistique Les Cabrioles a mis un terme à sa plus récente saison sportive en présentant sa Revue sur glace à laquelle ont participé plus d’une quarantaine de patineuses et patineurs.

Un sens de l’équilibre remarquable

Le spectacle de cette année a été présenté prématurément parce qu’il y a fermeture du Spectrum pour des rénovations majeures.

C’est donc après un peu moins de quatre semaines d’entraînements que le public a pu apprécier 7 numéros de groupe et 26 prestations de solistes. Est-il besoin de dire que les performances ont réjoui la foule de spectateurs!

À partir des plus jeunes patineurs, dont certains sont âgés de seulement trois ans, à celles plus expérimentées, c’est sur le thème Disco! qu’on a fait des prouesses, des exploits.

Numéro d’ouverture

« Ce spectacle se veut une récompense pour les patineurs qui ont fourni des efforts considérables tout au long de la saison pour parfaire leur art du patinage artistique. Au fil des ans, les patineurs se sont appropriés l’événement et contribuent à sa préparation en s’impliquant dans la préparation des costumes, des décors ou autres tâches. Cette activité rassembleuse témoigne du sentiment d’appartenance qu’on les patineurs à l’égard de leur club » de souligner la présidente, Sonia Fiset.

Notons qu’on a désigné les représentants du club (au nombre de huit) qui ont été sélectionnés pour la compétition des lauréats régionaux de Patinage Mauricie (qui se déroulera le 18 mai prochain).

De même, on a souligné l’excellent travail des bénévoles, du personnel d’entraînement et du conseil d’administration de l’organisation. Même mercis adressés aux élus municipaux qui ont assisté au spectacle. Enfin, les commanditaires de cette saison furent la Ville de Saint-Tite; le Festival western de St-Tite; Halte Santé; Boutique Fleur de mai; Productions Merlin’s; Canadian National, la microbrasserie à la Fût et le Bulletin de Mékinac.