Satisfaction à la suite du Festival médiéval des Terres d’Eliasgoth

Une photo représentative prise lors de l’événement

(RM) Marie-Josée Aubry, l’âme dirigeante, nous fait part de sa satisfaction à la suite de la deuxième édition du Festival médiéval des Terres d’Eliasgoth, ce site situé à Hérouxville.

Marie-Josée Aubry est propriétaire, avec son conjoint Stéphane Lafrenière, des Terres d’Eliasgoth où l’événement s’est tenu lors de la fin de semaine des 23, 24 et 25 août derniers.

« Nous avons réussi, a-t-elle dit, à attirer les passionnés et les curieux, sans oublier les familles qui ont vu leurs enfants se transformer sous un maquillage de dragon ou même faire leur propre marionnette avec des objets recyclés à l’atelier de Marmariféeries. Plusieurs activités étaient au programme dont le tournoi des chevaliers d’Eliasgoth qui impressionne toujours »

On a pu compter aussi sur un groupe musical authentique ainsi que sur des cracheurs de feu. De même, de la nourriture singulière était disponible sur le site ainsi que de la bière à une taverne qu’on avait aménagé.

Grandeur nature médiéval-fantastique

Les terres d’Eliasgoth a aussi offert cette année trois chapitres de ce qu’on appelle un « grandeur nature médiéval-fantastique »; trois chapitres qui furent, dit-on, concluants.

« L’histoire évolue et les personnages prennent leur place, sans compter les nouveaux adeptes, explique Marie-Josée Aubry, car la formule est simple pour les nouveaux joueurs pour qui c’est souvent leur première expérience en « roleplay ». La raison est que c’est orchestré par une équipe d’organisateurs et d’animateurs passionnés qui font vivre une expérience inoubliable».