Rien de moins que la Médaille de l’Assemblée nationale

C’est vers la mi-août que la députée de Laviolette, ministre du Tourisme et responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet est venue à Grandes-Piles afin de décerner la Médaille de l’Assemblée nationale à Réjean Boisvert, cet homme qui a fondé une société d’histoire qui porte son nom et qui détient plus de 25 000 photos couvrant plus de 100 ans d’histoire sur la drave et la forêt en Mauricie. On parle ici bien sûr d’un «legs hors du commun pour le Québec tout entier» comme l’a dit madame Boulet.

Le récipiendaire entouré ici de Julie Boulet ainsi que du maire de Grandes-Piles, Michel Germain.

Réjean Boisvert a, ni plus ni moins consacré 35 ans de sa vie, à valoriser une époque historique du Québec. La numérisation des photos est en cours afin d’assurer la qualité de la pérennité de l’œuvre et celle-ci pourra être consultée en permanence à la Société d’histoire de La Tuque. Le choix de ce lieu de conservation revient à son auteur après que plusieurs sociétés d’histoire de la Mauricie aient manifesté leurs vifs intérêts.

Au chapitre de ses autres réalisations, monsieur Boisvert est aussi coauteur du livre La navigation sur la rivière Saint-Maurice et ses affluents (2007) et a participé au livre du Centenaire de la Municipalité de Grandes-Piles (1985), ainsi qu’au livre sur l’Épopée des draveurs de la Mauricie (1909-1984). Il s’est également prêté à la diffusion de documentaires et de reportages sur la drave et la forêt sur les réseaux nationaux et internationaux, dont TV5. On doit lui reconnaître, enfin, sa collaboration à la collection de photos du Musée du Bûcheron à Grandes-Piles.

Enfin, livrons ici quelques notes biographiques de l’homme qui a, notamment, été dans la marine Canadienne au début de sa carrière, qui a œuvré comme bûcheron, draveur et opérateur de bateau.