Une Grosse Brute contre l’intimidation

C’est le 15 janvier dernier qu’on annonçait la nouvelle collaboration entre Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac et Le Trou du diable pour la lutte contre l’intimidation.

De gauche à droite, l’équipe d’Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac : Mylène Trudel, Frédérique Géhin, Emmanuel Blondin et la directrice générale Annie Girard, ainsi que Jean-Mathieu Boisvert, directeur général au Trou du diable, Broue Pub & Restaurant.

C’est par la création d’une bière unique, La Grosse Brute, que Le Trou du diable supportera l’organisme dans ses activités de prévention de l’intimidation auprès de la communauté. En effet, pour chaque verre de La Grosse Brute qui sera vendue au Broue Pub du Trou du diable, 1 $ sera remis à Équijustice.

Une collaboration qui n’est pas limitée dans le temps, comme le mentionnait le directeur général du Broue Pub du Trou du diable, Jean-Mathieu Boisvert. « On veut que la formule s’étende aussi aux ventes extérieures », a-t-il ajouté.

C’est d’ailleurs la microbrasserie qui a eu l’initiative de cette collaboration. Au moment de trouver un nom pour cette nouvelle bière de type Brut IPA, la Grosse Brute et, avec ce nom, on a tout de suite pensé à s’en servir pour lutter contre l’intimidation. « L’implication dans la communauté a toujours été dans l’esprit du Trou du diable », expliquait M. Boisvert.

La directrice générale d’Équijustice, Annie Girard, mentionnait que tout l’argent ainsi amassé servirait à la lutte contre l’intimidation, une cause que l’organisme défend à travers différents projets « et pas seulement en milieu scolaire », précisait-elle.

On pense à des projets comme « Jeunes Cibercitoyens » ou la « Cyber journée de la famille », mais aussi diverses activités de sensibilisation, notamment un projet qui sera bientôt amorcé dans la MRC Mékinac pour faire connaître la maltraitance envers les aînés et mettre en place des interventions.