Festi-Volant record

Lors de l’ultime fin de semaine de janvier, Grandes-Piles a offert à plus de 5 000 personnes un Festi-Volant qui en fait voir de toutes les couleurs.

Le président et coordonnateur de l’événement, Pierre Thiffault, affirme au Bulletin de Mékinac qu’il s’agit là d’une édition record tant par le public présent que par la gamme d’activités.

«C’est le plus gros événement du genre en hiver au Canada», nous dit-il rappelant qu’on y a accueilli pas moins de 50 cervolistes venus non seulement des quatre coins du Québec mais certains d’Ontario de même que des États-Unis. (Il fallait héberger 35 d’entre eux toute la fin de semaine)

Tous sont venus déployer leurs systèmes de voiles et de couleurs dans le ciel particulièrement clément pour l’occasion de Grandes-Piles afin d’émerveiller tout le monde. Notons qu’on parle non seulement de cerfs-volants mais de voiles de traction.

Le Festi-Volant de Grandes-Piles qui en était à sa 17e édition, c’est un affaire de près de 100 000$ si l’on calcule les prêts de services consentis de toutes parts.

«Notre achalandage, explique encore Pierre Thiffault, on le mesure par les entrées de véhicules qui furent d’environ 20% plus élevées que l’an passé».

Qu’est-ce qui a été prisé des festivaliers ? La grande glissoire sur la 2 e rue ; le parc de neige (une nouveauté) avec une butte immense ; les personnages de Star Wars au nombre six ; les sessions de réchauffement de 30 minutes en pratiquant le zumba ; les pluies de bonbons (plus de 500 !) déversées sur les enfants du haut du ciel ; les vélos à pneus surdimensionnés et les trottinettes des neiges qu’on pouvait louer ; les feux de camp en plein air ; le traditionnel défi de cerfs-volants des maires de la MRC ; les ateliers de fabrication de cerfs-volants ; les parties de mini-soccer ; la pêche dans un secteur spécialement ensemencé pour l’occasion grâce à un large filet sous la glace du Saint-Maurice ; les spectacles et tant d’autres choses.

Pas de doute, on a déjà hâte à l’an prochain.