L’école La Passerelle sauvée

À Notre-Dame-de-Montauban, l’école primaire La Passerelle, qui était menacée de fermeture en raison d’un trop petit nombre d’inscriptions pour l’année scolaire 2017-2018, est maintenant sauvée.

Le maire de Notre-Dame-de-Montauban, Jean-Guy Lavoie, ainsi que les autorités de la Commission scolaire de l’Énergie avaient convoqué la population à une rencontre l’autre jour à laquelle a assisté une centaine de citoyens.

Un nombre minimal de six élèves était nécessaire au premier cycle du primaire, soit en 1ère, 2e et 3e année réunies. Au terme de la rencontre, pas moins de 14 parents ont confirmé leur intention d’inscrire leur enfant à La Passerelle de Notre-Dame-de-Montauban pour l’année à venir, dont 10 élèves au premier cycle.

Saluons chaudement monsieur Lavoie pour la vigueur qu’il a mis à ce dossier. C’est de la vitalité de sa localité dont il était question ici.