Comment mieux valoriser les matières résiduelles?

Pour résumer ce que sont les matières résiduelles récupérables, le truc est simple au fond, nous dit la conseillère en communication: il s’agit 1) des contenants, 2) des emballages et 3) des imprimés.

(RM) La conseillère en communication de notre Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, Sylvie Gamache, est venue, l’autre jour, s’adresser aux membres de l’AQDR Mékinac afin de faire une présentation fort utile.

Laquelle? Celle-ci a tout simplement expliqué comment mieux valoriser les matières résiduelles. D’abord, Sylvie Gamache a rappelé que c’est depuis 1997 que le bac bleu en Mauricie est ramassé porte-à-porte. Ensuite, en 2017, des investissements de 3,5 M$ ont été faits au centre de tri de Saint-Étienne-des-Grès a�in de mieux mécaniser le travail, optimiser la récupération.

Pour résumer ce que sont les matières résiduelles récupérables, le truc est simple au fond, nous dit la conseillère en communication : il s’agit 1) des contenants, 2) des emballages et 3) des imprimés.

D’autres directives? Les plastiques identifiés 6 ne se récupèrent pas, de même que la styromousse; les contenants d’aérosol doivent être déposés aux écocentres; hélas les contenants individuels de yogourt de même que les contenants de crèmettes vont à la poubelle.

Par ailleurs, si un contenant n’a pas de numéro ou si on est dans le doute, il est préférable de ne pas prendre de chance et de jeter à la poubelle.

Au sujet du plastique, une façon de s’assurer de savoir s’il est récupérable, c’est de vérifier si la matière s’étire. Si c’est le cas, c’est récupérable. Mais par exemple, pour les sacs de plastique, vaut mieux confectionner un sac de sacs, une grosse boule de sacs. Autres éléments refusés? Les sacs–sachets dans les boîtes de céréales. Autre recommandation : rincer les boîtes de conserve de métal afin d’éviter que les résidus qu’elles contiennent ne répandent des odeurs en se dégradant.

Enfin, Sylvie Gamache n’hésite pas à le dire, dans le doute, contacter sans hésiter la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie au numéro suivant : 819 373-3130

Il est à noter qu’il n’est pas interdit de parler de « notre » Régie puisque celle-ci appartient à tous les citoyens de la Mauricie et qu’elle est gérée par les nôtres. Il est à noter également que les marchés pour les matières récupérables s’ouvrent de plus en plus et que, bien sûr, on favorise les récupérateurs locaux afin de réduire les distances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*