Formation rémunérée en vente-conseil

En novembre dernier,  le Centre de recherche d’emploi de la Mauricie (CREM), en collaboration avec AXTRA, l’Alliance des centres-conseils en emploi, présentait le bilan de la 1ère cohorte et les perspectives du projet de formation rémunérée en vente-conseil pour le secteur du commerce de détail en Mauricie.

L’initiative a pour objectifs de favoriser l’intégration en emploi et le développement des compétences des conseillers-vendeurs nouvellement embauchés au moyen d’une formation offerte directement en entreprise. La formation de 40 heures est dispensée sur huit semaines et le salaire des employés est remboursé à 50 % durant cette période.

Au 14 juillet, 14 entreprises et 23 employés avaient participé au projet. De l’ensemble des conseillers-vendeurs, 80 % ont complété avec succès la formation de huit semaines. « Les résultats démontrent que cette formation est un réel besoin pour les entreprises de commerce de détail de la région », avance la directrice générale du CREM, Mme Diane Cossette.

Comme dans bien d’autres secteurs d’activité, l’avenir du commerce de détail passe par le savoir-être et le savoir-faire d’une main-d’oeuvre qualifiée et innovante, et, par-dessus tout, par un bassin suffisant de travailleurs spécialisés. « La bonne adéquation entre formation et emploi se trouve parmi les solutions à privilégier pour dépasser l’enjeu de rareté de main-d’oeuvre qualifiée », souligne Diane Cossette.

Ce projet de développement de compétences est financé par le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre (FDRCMO) de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

De gauche à droite, M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivières, Mme Diane Cossette, directrice générale du CREM, M. Michel Lampron, président du CREM, et Mme Mylène Mattei, Chargée de projet – développement des partenariats pour AXTRA.