Relais pour la vie d’Hérouxville

Partager un gros ennui de santé

Groupe de marcheurs Relais pour la vie

Une foule de marcheurs par un temps, heureusement, très confortable.

Ce qu’il y avait d’émouvant au Relais pour la vie d’Hérouxville qui s’est tenu le samedi 2 mars dernier, c’est de voir le partage qui se fait entre les gens, la chaleur humaine! Celles et ceux qui vivent, disons-le, un gros ennui de santé et celles et ceux qui viennent leur offrir support, sympathie. C’est à un élan de solidarité qu’on assiste lors de cet événement qui, pour la deuxième année se tenait sur la magnifique site du camp Val-Notre-Dame.

Alexis Matteau survivant

Alexis Matteau a 18 ans. Il a eu le cancer. Maintenant il est en rémission. Il est venu entre autres à l’événement afin d’agir comme porte-parole, insuffler de l’espoir à celles et ceux qui sont atteints de la maladie, maladie qui, on le sait, touche une personne sur deux au Canada au cours de sa vie.

Sabrina présidente du comité

La charmante présidente du comité organisateur, Sabrina Paquette qui s’implique, nous a-t-elle confiés, parce qu’elle a perdu un jour une amie chère de 17 ans. Sabrina qui étudie en droit à l’Université Laval a de l’énergie à revendre!

Responsable bénévoles Relais pour la vie

Ici, l’une des deux responsables des bénévoles Annie Villemure en compagnie de Stéphanie Gaudreau, agente de développement pour Société canadienne du cancer en Mauricie qui était à la tête de l’événement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nombre d’équipe Porteurs d’espoir était de 15; c’est-à-dire 121 participants qui ont permis à la Société canadienne du cancer en Mauricie de récolter la jolie somme de 51 118 $ à quelques sous près de l’objectif de 52 000 $. Il faut dire que les luminaires ont fait leur part de la cagnotte: on en a allumé 696 à l’appui ou à la mémoire de celles et ceux qui ont été victimes de la maladie. On souligne aussi l’apport des bénévoles, soit près d’une cinquantaine.

Deux étudiants relais pour la vie

Deux étudiants en technique policière du Cégep de Trois-Rivières venus donner de leur temps à l’entrée du site: Vickie Labonté et Antoine Gauthier.

LÉquipe du Relais pour la vie Hérouxville

La belle équipe du Camp Val Notre-Dame autour du directeur général M. Gilles Brûlé au centre). En bas, on reconnaît Alain Côté et Nathalie Dubois. En haut, Shawn Chambers et Yves Laliberté.

Animateur Relais pour la vie

L’animateur de radio Alex Trudel, originaire de Sainte-Thècle, était de la partie pour entraîner le public.