Un plan intermunicipal de sécurité civile

Tout un casse-tête que d’élaborer un plan intermunicipal de sécurité civile qui soit adéquat. Adéquat? En tout cas, c’est ce qu’on assure avoir fait à la Régie intermunicipale des incendies de la Vallée du Saint-Maurice; cela en collaboration avec les localités de Grandes-Piles, Saint-Roch-de-Mékinac et Trois-Rives.

On parle d’une approche innovante et gagnante qui tient compte par exemple qu’on compte 900 à 1 000 chalets; que 90% du territoire est constitué de forêt; qu’il y a une ligne de gaz ainsi que du transport par camion de gaz naturel, etc.

En fait, on parle de 13 aléas ou probabilités qu’on surveille notamment grâce à un logiciel de gestion de la sécurité civile qu’il a fallu, bien sûr, adapter. Un travail colossal de planification. On est invité à se rendre sur le site www.rivstm.com.

Lors de la présentation du plan, Pierre Beauséjour, coordonnateur des mesures d’urgence, et Alain Beauséjour, coordonnateur du site et responsable de la sécurité incendie.

Lors de la présentation du plan, Pierre Beauséjour, coordonnateur des mesures d’urgence, et Alain Beauséjour, coordonnateur du site et responsable de la sécurité incendie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*